La formation continue en fonderie et en forge

Formation en atelier chez CTIF - apprentissage des bases de la fonderie.

Formation en atelier chez CTIF - apprentissage des bases de la fonderie.

Même si les prochains mois restent encore incertains en cette période de pandémie Covid-19, les entreprises de la profession des métiers de la fonderie et de la forge se préparent dès à présent au redémarrage de l’activité économique et ont la nécessité de disposer des ressources compétentes pour le développement et la production de leurs pièces. La formation continue s’avère donc un point de passage obligé pour assurer l’avenir.

Recruter à l’horizon 2025

A l’horizon 2025, le secteur de la métallurgie risque d’être confronté à une pénurie de main d’œuvre et devra recruter massivement. Malgré un effort important des entreprises, l’ensemble du secteur industriel forge et fonderie souffre encore d’un déficit d’image et d’un manque d’appétence des jeunes générations pour ces métiers techniques, mal connus et souvent réputés difficiles. De plus, l’offre en formation initiale sera insuffisante pour répondre en totalité aux besoins des entreprises. Ce besoin non pourvu en forge et en fonderie (estimé entre 110 à 180 personnes par an), conduit les entreprises à faire appel à la formation continue pour pallier les manques de candidats sortant des filières scolaires et remplacer les départs en retraite. Par rapport aux enjeux industriels de demain, la formation continue est la clé pour les entreprises à former des jeunes, des demandeurs d’emploi,  développer l’employabilité de ses salariés et s’adapter à l’évolution des nouvelles technologies.

La formation en présentiel

La formation en présentiel reste très largement utilisée pour l’apprentissage des métiers de la forge et de la fonderie tant sur la partie théorique que pour les travaux pratiques en atelier ou en laboratoire. Le manque important de main d’œuvre, en priorité sur les fonctions d’opérateurs de production, nécessite de former des candidats aux bonnes pratiques dans les règles de sécurité imposées par l’environnement de travail et de leur apporter une qualification reconnue.

Les formations certifiantes CQPM

La formation certifiante CQPM - entreprise FMGC.
La formation certifiante CQPM – entreprise FMGC.

Les formations certifiantes CQPM (Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie), sur la base d’un référentiel de capacités professionnelles exigées par métier (opérateur fusion, mouleur-noyauteur, opérateur de transformation métallurgique par forgeage,…), sont des outils pédagogiques qui apportent cette réponse avec une valorisation des candidats et une solution adaptée aux besoins des entreprises. La société FMGC est totalement dans cette démarche et valorise les compétences de ses salariés. Depuis 3 ans, cette entreprise participe à chaque session annuelle de formation mise en place par CTIF et en partenariat avec les fonderies de la région Ouest. Du 22 au 24 septembre dernier, la dernière session s’est ainsi achevée par l’examen final d’évaluation des compétences de 11 candidats.

La pris en charge financière des formations CQPM

Pour la prise en charge financière de ces formations certifiantes CQPM, deux nouveaux dispositifs permettent d’accompagner les entreprises dans leur démarche de recrutement et de formation : les contrats de professionnalisation en alternance et les actions de promotion et de reconversion en alternance. Tout d’abord, les contrats de professionnalisation en alternance sont destinés aux demandeurs d’emploi de moins de 30 ans : avec prime à l’embauche de 5000€ pour un jeune de moins de 18 ans et de 8000€ pour un jeune de plus de 18 ans. Les actions de promotion et de reconversion en alternance (Pro-A) sont, quant-à-eux, réservés aux salariés des entreprises : avec 100% des frais pédagogiques et de certification pris en charge dans la limite de 3000€ par salarié.

Les stages sur catalogue

CTIF - formation - intra-entreprise - finition et contrôle.
CTIF – formation – intra-entreprise – finition et contrôle.

Les stages sur catalogue restent très appréciés car ils permettent d’offrir une solution pédagogique rapide sur quelques jours et quel que soit le niveau des personnes à former. Dans son catalogue, CTIF propose des formations, du niveau débutant jusqu’au niveau confirmé. Toutes les spécificités métiers dans le domaine de la transformation métallurgique y sont abordées : métallurgie , fonderie, forge, fabrication additive, analyses de laboratoire, …, contrôles non destructifs. A titre d’exemple, le stage « apprentissages des bases de la fonderie » est accessible aux novices de la fonderie et aux donneurs d’ordres de tous secteurs industriels qui souhaitent acquérir les fondamentaux de la fonderie pour gagner en efficacité dans le développement et l’approvisionnement de leurs pièces moulées. La dernière session post confinement s’est déroulée en présentiel au site de CTIF à Sèvres du 7 au 10 juillet dernier et a accueilli 8 stagiaires dans le parfait respect des règles sanitaires mises en place. Les exercices pratiques de moulage et coulée organisés à la fonderie de CTIF ont été appréciés par les participants qui sont ainsi plus sensibilisés sur les possibilités et les contraintes de la fonderie.

La formation à distance se développe

Formation analyse de laboratoire et contrôle métallurgique - stages CTIF.
Formation analyse de laboratoire et contrôle métallurgique – stages CTIF.

La crise sanitaire de 2020 nous a amené à développer des solutions pédagogiques à distance ou par des outils E-Learning. Il est bien évident que toutes les formations métiers, celles en particulier qui nécessitent des travaux pratiques en atelier ou laboratoire, ne pourront pas être transposées en formation à distance. Mais la voie est ouverte au développement de ces nouvelles solutions qui peuvent varier du 100% à distance à la solution mixte. CTIF a réalisé, depuis le début de la crise sanitaire, plus d’une quinzaine de modules de formation à distance et remodelé ses formations en séquences de demi-journée. Il faut certainement aller plus loin et construire de nouveaux scenarii pédagogiques incluant des exercices en visioconférence sur cas concrets (interprétation de structures métallographiques, analyse de défauts,…). De plus, pour faciliter l’accès à la formation de leurs salariés qui sont de moins en moins disponibles à quitter leur entreprise plusieurs jours consécutifs, les entreprises rechercheront dorénavant en catalogue des formations proposées à distance.

La formation spécifique intra-entreprise

L’objectif pour les entreprises est de consolider leurs ressources humaines et également de gagner en efficacité pour répondre aux enjeux industriels de demain. Ce que recherche l’entreprise dans la formation, c’est avant tout, de s’appuyer sur des salariés qui ont le même vocabulaire technique et une connaissance métier pointue dans l’utilisation des outils et des moyens de développement et de production des entreprises. La formation spécifique en intra-entreprise offre, pour cela, de multiples avantages. Le programme pédagogique est parfaitement adapté aux moyens et procédés de fabrication de l’entreprise et permet en une session de former plusieurs salariés de même niveau. Le travail de préparation en amont se fait en collaboration avec l’entreprise pour que le contenu de la formation soit illustré, dans le respect des règles de confidentialité, à partir de vidéos, de cas concrets de l’entreprise (gamme de fabrication, procédés, étude de moulage, analyse de défauts,…). Cette solution de formation intra-entreprise est aujourd’hui incontournable pour répondre aux attentes spécifiques des entreprises de transformations, comme à celles des donneurs d’ordre.

L’ingénierie de formation

Certaines entreprises ont compris tout l’intérêt d’une formation adaptée à leur activité et ont nommés des référents métiers pour assurer ces actions de formation. Par manque de disponibilité, ces entreprises sollicitent souvent des prestataires pour construire le scénario pédagogique et le support pédagogique associé. C’est ce qu’on appelle l’ingénierie de formation. CTIF collabore depuis plusieurs années, entre autres, avec le constructeur automobile Renault pour l’accompagner dans ses actions d’ingénierie dans le domaine du moulage aluminium en fonderie sous pression.  Dans ce type de prestation, le livrable attendu est le support de formation associé à la réalisation d’une session test pour restituer le contenu technique et les approches pédagogiques.

La formation, en pleine évolution

On l’aura compris, les modes de formation évoluent très vite avec le distanciel qui prend une place non négligeable et sera sans doute amené à se pérenniser ou les formations mixtes (présentiel/distanciel). CTIF, sur son site dédié à la formation, présente toutes ces solutions pédagogiques : les formations catalogue métiers avec inscription en direct, les formations de préparation à la certification COFREND en CND, les formations certifiantes CQPM aux métiers de la fonderie et de la forge et enfin les formations spécifiques en entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *